Bienvenue au jour 26 de mon défi de sécurité de 30 jours, le défi que j'ai créé pour vous aider à prendre le contrôle de votre vie privée et de votre sécurité en ligne.

Aujourd'hui, nous allons discuter des distributeurs de billets et des voleurs de cartes de crédit, et geler votre historique de carte de crédit.

Commençons avec les distributeurs de billets et des voleurs de cartes de crédit. Ceux-ci ont été autour depuis des années et en tant que tels, ils sont également devenus beaucoup plus techniques dans les composants. "Skimmers" sont traditionnellement utilisés pour voler vos données de carte pendant que vous glissez votre carte dans un système de paiement par carte de crédit ou via un guichet automatique. Il y a généralement une pièce qui passe au-dessus de la partie du lecteur et une caméra sténopéique quelque part près du clavier. Cet appareil va lire et voler les informations de vos cartes via la bande magnétique, tandis que la caméra du clavier vole votre code PIN au fur et à mesure que vous le tapez. Au fil du temps, ils sont plus avancés, utilisant le Bluetooth, les connexions réseau ou les périphériques. Alors que les appareils d'intérieur sont presque impossibles à trouver pour un consommateur, les appareils traditionnelles sont encore utilisées à ce jour et sont plus faciles à repérer.

Alors, voici quelques conseils lors de l'utilisation des guichets automatiques et comment repérer un chatoiement, skimmer, ou un faux tireur. Tout d'abord, secouez la merde sur le lecteur et le clavier. Les gens peuvent vous regarder bizarrement, mais les faux sont souvent magnétiques. Ils ont été faits pour être enlevés le plus rapidement possible, de sorte qu'ils pourraient facilement tomber avec un peu d'indiscrétion. Chaque fois que j'utilise un guichet automatique, je colle mon ongle sous le coin d'un clavier et j'essai de le soulever, et j'essai de déplacer le swiper. Si rien ne bouge, c'est probablement bien. Si quelque chose se détache, ne paniquez pas. Signalez-le à la banque ou au propriétaire de l'entreprise et appelez éventuellement la police, surtout si c'est un skimmer. Dans toutes mes années de recherche, je n'en ai toujours pas trouvé. Un peu, je voudrais bien parce que ce serait un bon moment sur Twitter.

Vérifiez les caméras sur ou autour du clavier. Si vous en voyez un, signalez-le. Essayez également de ne pas utiliser de guichets automatiques. Cela réduira vos chances d'être agressé, mais réduira également vos chances de choisir une machine qui a été piégée.

Couvrir le clavier pendant que vous tapez votre code PIN et vérifier vos comptes tous les jours vous aidera également avec les problèmes de vol. L'utilisation d'une puce et d'une méthode de paiement sans contact vous aidera également.

Ensuite, il y a un blocage de votre carte de crédit. Ce ne sont pas les mêmes que les alertes à la fraude. Alors que l'alerte de fraude vous enverra des alertes si quelqu'un essaie d'utiliser votre carte de crédit pour fraude, un blocage de votre carte bloquera quiconque essayant d'accéder à vos comptes, à de nouveaux prêts ou de faire des vérifications des antécédents. Les créanciers ne seront pas en mesure d'accéder à vos antécédents de comptes sans votre consentement.

Avez-vous besoin de bloquer votre carte de crédit? Je dirais que oui, surtout maintenant que plusieurs banques ont été piratés. Ce n'est pas compliqué à faire, mais assurez-vous d'avoir vos renseignements personnels à la disposition de chacune des banques. Appelez les et demandez un blocage de chacune de vos carte. Le numéro de téléphone de chaque agence est répertorié sur leur site. Vous pouvez également configurer le blocage de vos carte de crédit en ligne par l'intermédiaire de chaque agence, mais le téléphone sera plus sécurisé, surtout si vous n'avez pas configuré les paramètres sécurisés pour vos connexions dont j'ai déjà parlé dans mon défi de 30 jours.

Le jour 26 est maintenant terminé! Demain, il s'agit de se retirer des bases de données publiques. Encore une fois, je suis Jonathan Debétaz et je vous verrai demain pour le jour 27!